INVITATION A LIRE …

Mon ami Eric de RANCOURT, avec qui j’ai un passé commun de consultant et avec qui j’ai fait avec beaucoup de plaisir un bout de chemin au cours de ma vie professionnelle, vient de publier un livre qui est une correspondance improbable entre Machiavel et Macron.
Voici la présentation qui en est faite sur Amazon …
Emmanuel Macron et Nicolas Machiavel sont encore mal connus. Le premier parce que son irruption dans la vie politique est récente et n’a guère de précédent dans l’Histoire. Le second parce que peu de gens l’ont vraiment lu et qu’on le réduit, à tort, à un sobriquet (« machiavélique ») synonyme de cynisme et de perversité.
Or les deux hommes ont des trajectoires et des goûts communs malgré l’écart des siècles ; leurs idées sont étonnamment proches sur la conquête et l’exercice du pouvoir, le rôle de l’État, l’importance des armées, la place de la morale en politique ou encore la mémoire et l’Histoire.
Ce livre permet de mieux les connaître l’un et l’autre, et apporte des clés de lectures sur l’actualité, grâce à un échange de courriers entre eux – fictif –, mais précis et vivant. Si la forme de cet essai en rend la lecture attrayante, le fond revendique une totale crédibilité
Voici mon point de vue C’est un dialogue d’un autre temps et de notre temps, voire éternel sur le pouvoir … qu’Eric propose.
L’enchainement des lettres, les questionnements posés par Emmanuel MACRON invitent à attendre et donc à lire les réponses, sans avoir envie de s’arrêter … Sans connaître la fin des propos, j’imaginais déjà une suite à ce livre, les éléments d’actualité liés à l’écoulement du temps se prêtant bien à poursuivre ce dialogue, à renforcer la résonance entre les 2 locuteurs.
L’auteur s’est mis dans la peau et la tête de notre Président et en même temps (pour plagier la ritournelle d’EM ☺) tout est fluide, raccord entre des écrits datant de 500 ans et la réalité connue de la vie d’EM, de son début de mandat (du moins ce que j’en connaisse). Cela me semblait tellement plausible qu’à certains moments j’avais du mal à distinguer qui de l’auteur ou d’EM himself parlait.
Le texte est dense, les références philosophiques, historiques étayées. J’ai beaucoup aimé l’Apostille qui, éclaire le cheminement, la réflexion qui est celle de l’auteur. Ecrire, en peu de temps, un manuscrit aussi documenté est le fruit de toutes tes lectures accumulées au fil des ans par Eric, de sa passion pour la Renaissance.
J’imagine bien qu’Eric se retrouve dans le rôle de Machiavel quand il raconte comment EM est venu vers lui « J’en étais là de mes élucubrations, quand soudain frappa à la porte un émissaire que je ne connaissais pas, porteur d’un étrange manuscrit …»  C’était le tien Eric.
On peut rêver Magnifique Auteur
Si l’envie vous en prend, voici le lien pour découvrir le livre d’Eric :
MachMacr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s